MUSCULATION : LA SÈCHE

Principe de la sèche

La visée de la sèche en musculation s’explique par l’élimination du gras et de conserver uniquement du muscle.

Sur ce, un plan nutritif et un entraînement adéquat sont obligatoires dans l’atteinte des objectifs. Cela ne concerne pas seulement la privation de la plupart des produits, mais également vous avez par la suite, l’obligation d’estimer au quotidien l’appétit en vue d’éviter la fatigue et les carences.

Les autres aliments complémentaires sont également importants dans une étape de sèche en musculation, car ils procurent au corps les nutriments fondamentaux en éliminant un surplus calorique.

Le processus sollicite quelques compromis et réclame une variation assez complète de la manière de s’alimenter.

En effet, la recommandation privilégie la réalisation d’un assortiment de petits plats  par jour, à l’inverse de s’arrêter aux trois (3) repas habituels. L’apport en protéines n’est nullement à négliger, car elles représentent le nutriment de base dans votre réussite de séchage. La majorité des nutritionnistes conseillent de consommer un gramme et demi (1,5g) à deux grammes (2g) de protéines par kilo de poids de son corps.

De plus, consommer des protéines, s’assurer de l’apport en vitamines et minéraux sont des facteurs incontournables. Elles sont vitales dans la régulation du métabolisme, la réparation des tissus et la libération énergétique. On découvre ces nécessités nutritionnels dans les fruits et les légumes, le poisson, les fruits de mer.